Découverte du 505 pour les filles

"Un petit changement de support ce week-end ! Laissons place au 5O5 ! Nous sommes allées nous entraîner pour le national espoir de cette classe à Moisson-Lavacourt, malgré nos petits gabarits sur ce bateau, la surpuissance dans le petit temps s'est laissée apprivoisée, pour une première nav on s'en sort plutôt bien (en même temps le ris est dans 5nds 😂) De ce week-end on ressort quelques choses à rapporter sur le 420, c'est que du bonus pour notre départ mercredi pour le national d'été à Trebeurden !" Lauren et Emma

Frotte, frotte, frotte

On vous a dit qu'il y avait de la boue partout, qu'elle s'était infiltrée dans tous les bâtiments, et leurs moindres recoins ... alors à deux moniteurs, nous n'avons pas assez de bras pour tout faire. Nos adhérents sont venus en renfort pour nous aider à tout lessiver, le service technique pour déplacer le container qui bloqué une porte. Sans tous ces bras, jamais nous n'aurions réussi à nous en sortir aussi rapidement. Nous n'avons plus qu'à attendre l'expert et voir comment continuer à assurer nos cours de voile !

L'eau, ce grand fléau

Nous naviguons sur l'eau, mais nous n'aimons pas vraiment aller sous l'eau, ou être sous la pluie, nous les marins. L'eau, c'est bien pour flotter et avancer .... Et nous aimons encore moins l'eau quand elle engloutie nos bâtiments, notre lieu de travail. Au plus fort de la crue, l'eau est montée bien haut dans les bâtiments. L'un d'entre eux s'est déplacé, un autre s'est carrément retourné. Du grillage a été arraché ... Et ne parlons pas de ce qu'il y a à l'intérieur des bâtiments. La boue s'est infiltrée partout ... et il va falloir nettoyer tout de fond en comble !

Les féminines à la Rochelle

Ce week-end nous échappons aux inondations de Corbeil et du club en participant à un stage regroupant les moins de 17 ans se tenant à La Rochelle. Avec 4 jours de navigation dans un très petit temps, on a pu se tester sur notre vitesse qui est souvent assez élevée mais nous avons encore beaucoup de travail pour tenir sur la distance. On dégage de nouveaux axes de travail à mettre en place pour cet été ! Maintenant nous allons faire une petite pause sans entraînement jusqu'au national à Trebeurden le temps de passer le bac de français et le brevet ! Merci à Rooster Sailing France de nous aider à nous équiper !

Débordement de la Seine

Depuis mardi 31 mai 2016, la Seine sort de son lit. Petit à petit le niveau monte, nous mettant dans l'incapacité d'accueillir les groupes mais aussi de travailler. Nous avons du évacuer tous les bateaux de l'école de voile ainsi que mettre en sécurité le maximum d'objets dans les locaux de l'école de voile. Le niveau maximum annoncé est de 4,8 m aux dernières prévisions pour la journée du jeudi 2 juin au soir. Tous les jours nous allons voir ce que cela donner, observons le niveau monter le long des rues. Nous laissant observer l'école de plus en plus loin .... et nous laissant imaginer l'état de l'école de voile après la crue.

Dernières nouvelles
Archives
Mots clés
Pas encore de mots-clés.
Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
  • Facebook Social Icon
Rejoignez nous sur Facebook : ASCE VOILE ESPAR
Contacter nous : 01 60 89 42 33

© 2019 par ASCE Voile ESPAR.